Coup de coeur

Deux pour moi Un pour toi

Auteur / Autrice

Jörg Mühle

Illustrateur / Illustratrice

Jörg Mühle

Éditions

Pastel | l'école des loisirs

ISBN

978-2-211-30223-4

  • Construire des phrases
  • Inférer
  • Nommer et catégoriser
  • Prononcer des sons
  • Raconter
  • Dialogues
  • Éléments grammaticaux
  • Inférences complexes
  • Semi-voyelles
  • Structures narratives
  • Vocabulaire des substantifs
  • Expérience personnelle
  • Grammaire classique du récit
  • Les animaux
  • Prédictions
  • Pronoms personnels
  • Résolution de problème
  • w
  • De la forêt
  • Je
  • Moi / Toi

Un ours trouve des champignons et les rapporte à la maison. Son amie, la belette, s’applique à les apprêter pour le repas. Mais voilà: il y a trois champignons, ils sont deux convives, et chacun est convaincu d’être celui qui devrait se mériter la plus grosse portion. Or, trop occupés à se quereller, les deux comparses n’aperçoivent pas le fin renard qui s’approche tel un voleur et qui, effectivement, engloutit le champignon si convoité et quitte sans dire un mot. L’ours et la belette mangent donc les deux champignons restant dans l’harmonie, puis la belette apporte le dessert: trois délicieuses fraises des champs…

On le déguste pour:

  • l’univers joliment illustré, où la plus mignonne des cuisinettes, sise on ne peut plus harmonieusement dans l’environnement forestier et naturel de nos deux personnages, sert de décor;
  • le thème de l’histoire – le partage (et la difficulté, surtout, à l’appliquer!), auquel chaque enfant pourra assurément rattacher une situation qu’il a personnellement vécue; on aime en même temps que ce ne soit pas trop moralisateur puisque la chute, bien rigolote, suggère que les deux copains n’ont rien appris de cette expérience et qu’ils risquent donc de répéter encore et encore la situation conflictuelle.
  • la simplicité de l’histoire et le texte, efficace, qui met en lumière, tout en humour, l’argumentaire de sourds qu’entretiennent les deux amis;
  • la complémentarité texte/image qui permet la présence de deux points de vue: celui des deux personnages principaux, et celui, privilégié, du jeune lecteur. Alors qu’on ne fait jamais mention, dans le texte, de la présence du renard – l’ours et la belette sont beaucoup trop occupés à se disputer pour apercevoir le filou arriver – l’enfant, lui, le voit s’approcher en douce via les illustrations, étirer sa patte de voleur, puis se saisir finalement du champignon.

Un excellent apport pour stimuler les compétences langagières suivantes:

  • l’utilisation des pronoms MOI et TOI, qui reviennent plusieurs fois dans les dialogues;
  • l’utilisation du pronom JE, qui est également plusieurs fois exprimé par les personnages;
  • la production des groupes consonantiques avec la semi-voyelle /w/, par l’usage répété des pronoms MOI et TOI;
  • la grammaire classique du récit: on a ici une mise en situation claire, un problème bien évident – 3 champignons pour 2 convives – une solution (imposée à nos deux protagonistes, car non, ils n’en viennent jamais à partager!) et un dénouement qui suggère que l’histoire va se répéter;
  • les capacités inférentielles: 
    • anticipation: le renard approche en douce; connaissant la réputation des renards dans les histoires, que risque-t-il d’arriver? Que va-t-il faire?
    • exprimer une solution: 3 champignons pour 2 convives; que pourraient-ils faire pour régler le problème? On peut d’ailleurs y revenir avec les 3 fraises des champs à la fin de l’histoire.
    • pont avec son expérience personnelle: on en profite pour demander au tout-petit s’il lui est déjà arrivé d’avoir un conflit avec un ami en raison de la difficulté à partager. L’adulte peut également donner le modèle en rapportant une situation similaire qui lui est arrivée.

Partagez ce livre avec vos amis via:

Pour se le procurer

Julie Marcotte

Rédactrice

Julie Marcotte

Voir les fiches rédigées
Copy link
Powered by Social Snap