À Propos

Le Berlingot, c’est quoi?

Faire la lecture aux tout-petits favorise le développement de leurs habiletés langagières. Soit. Mais quoi leur lire, alors que l’univers du livre jeunesse n’a jamais été aussi foisonnant? Vers quel livre orienter son choix et, surtout, à quelles fins? Car s’il existe déjà quelques excellentes ressources en ligne pour nous aider à sélectionner de bons titres selon, notamment, le thème, les mots-clés ou le groupe d’âge, il demeure encore bien difficile d’être adéquatement guidé pour choisir un livre jeunesse selon le type de compétence langagière que l’on souhaite stimuler. Veut-on enrichir le vocabulaire des noms, des adjectifs ou des verbes d’action? Cherche-t-on plutôt un livre dont le schéma narratif favorise le développement du discours? Ou encore un livre s’utilisant bien pour favoriser la compréhension des questions? C’est en ayant pour visée d’offrir une telle ressource aux parents et aux divers intervenants de la petite enfance que l’idée est venue de donner naissance à ce projet.

Le Berlingot, c’est donc une sélection de livres, conçue par des orthophonistes, et s’adressant principalement aux enfants d’âge préscolaire. Il s’agit essentiellement de fiches de lecture au sein desquelles on retrouve :

  • un résumé du contenu du livre
  • les caractéristiques qui en font une œuvre intéressante
  • la présentation des diverses compétences langagières qu’il y est possible de stimuler, accompagnée de quelques exemples concrets

Chaque livre qui s’y trouve a préalablement été sélectionné pour les qualités qu’il présente et, par conséquent, chacun y a sa pertinence. Les fiches de lecture sont d’abord répertoriées selon les habiletés langagières ou prélangagières qu’on souhaite stimuler chez l’enfant, bien qu’il soit tout aussi possible d’accéder à ces fiches par l’usage de mots-clés via l’outil de recherche.

S’affilier pour mieux redonner

Chaque vente de livre qui sera réalisée via le programme d’affiliation de www.leslibraires.ca, à partir du bouton prévu à cet effet au bas de chacune des fiches de lecture, générera des profits équivalant à 4% du coût du livre acheté. Le Berlingot s’engage à verser la totalité des revenus ainsi récoltés à la Fondation pour l’alphabétisation.

Et c’est pour qui?

Le Berlingot se veut un outil pour les orthophonistes, mais s’adresse tout aussi bien aux autres intervenants de la petite enfance (ex. éducateurs en service de garde, enseignants au préscolaire) et aux parents désireux de mieux orienter le choix des livres qu’ils partagent avec leurs tout-petits.

La fondatrice

La fondatrice

Julie Marcotte

M. Sc. Orthophoniste – Fondatrice et rédactrice en chef


Julie ne savait pas encore lire que déjà, elle se nourrissait avidement des histoires: les courtes comme les longues, les tristes, les plus légères, les vraies, les fantastiques, les effrayantes, celles qui riment et celles qui font rêver. Elles les aimait toutes, autant qu’elles étaient: celles qu’on puise dans les livres comme celles qu’on a le pouvoir d’inventer soi-même.

Guidée par cet amour des histoires et de la poésie des mots, Julie poursuit d’abord des études en littérature, puis complète un baccalauréat en cinéma. C’est toutefois l’orthophonie qui conquiert son coeur et ses convictions. Terminant sa maîtrise en 2011, à l’Université Laval, elle revient à Montréal travailler pour le CHU Sainte-Justine, où elle exercera jusqu’à l’été 2019. Devenue récemment propriétaire de sa propre clinique d’orthophonie, Julie continue d’oeuvrer auprès des enfants d’âge préscolaire et juge fondamental de participer activement à la prévention précoce des difficultés de langage et d’apprentissages chez les tout-petits. Son principal cheval de bataille: promouvoir et enseigner aux parents et aux divers intervenants de la petite enfance l’importance de l’intégration du livre et de la lecture interactive dans le quotidien des enfants. Le Berlingot est donc né de cette volonté.

Mère de Louis et d’Olivia, Julie souhaite leur léguer le plaisir de lire et de raconter en veillant à ce que chaque lecture devienne pour eux tantôt un voyage, tantôt un reflet. Un échange privilégié, toujours.

Les collaboratrices

Stéphanie G. Vachon

M. P. O. Orthophoniste – Rédactrice


Stéphanie ne s’est jamais lassée de la section albums jeunesse. Elle a eu la chance d’avoir une famille qui fréquentait la bibliothèque municipale sur une base régulière, dès son jeune âge. Le nombre de prêts maximal par carte de bibliothèque de tous les membres de la famille était atteint lors de leur visite : «Attends, je le voulais vraiment, lui aussi, tu peux le mettre sur ta carte s’il-te-plait?». La famille quittait la bibliothèque avec des sacs d’épicerie lourds de livres à dévorer, de jour comme de soir, à l’heure du coucher. Stéphanie rêvait alors de devenir écrivaine pour qu’il y ait un jour le nom « Vachon » dans la section « V » des albums jeunesse de sa bibliothèque. Rêve qu’elle caresse toujours. Son amour des livres jeunesse ne l’a jamais quitté et elle sort encore de la bibliothèque avec son sac rempli de livres.

Au niveau académique, Stéphanie a complété un baccalauréat en orthophonie en 2014 et une maitrise professionnelle en orthophonie en 2015, à l’Université de Montréal. Tout en travaillant comme orthophoniste au Centre de réadaptation Marie Enfant du CHU Sainte-Justine, elle a complété le programme court de premier cycle en littérature pour la jeunesse de l’Université du Québec à Trois-Rivières en 2019. Elle croit en l’importance d’exposer les enfants aux livres dès leur plus jeune âge. Elle n’hésite pas à utiliser des livres lors de ses interventions orthophoniques et à encourager les familles à lire avec leurs enfants. Et vous?

Avez-vous votre carte de la bibliothèque municipale?

Marie-Pier Gingras

M. P. O. Orthophoniste – Rédactrice


Ayant longtemps rêvé d’être bibliothécaire ou enseignante, c’est finalement l’orthophonie qui gagne le coeur de Marie-Pier, principalement parce qu’elle lui permet d’enseigner (le langage oral) en ayant les deux pieds dans la science (et en étant entourée de livres !). Elle utilise les livres en évaluation et en thérapie depuis le tout début de sa pratique, ce qui fait en sorte qu’elle a dû lire Les trois petits cochons plus de 300 fois!

Elle complète sa maîtrise en orthophonie en 2010 et, depuis, travaille majoritairement auprès des enfants d’âge préscolaire dans le réseau public. N’ayant pas peur des grands rêves, elle est convaincue que l’orthophonie peut changer le monde en aidant les enfants et les adultes qui vivent avec un trouble du langage et de la communication à apprendre et à prendre leur place dans la société.

Copy link
Powered by Social Snap