100 comptines

Auteur / Autrice

Henriette Major

Illustrateur / Illustratrice

Christine Beauregard, Pascale Constantin, Céline Malépart, Luc Melanson et Daniel Sylvestre

Éditions

Fides

ISBN

978-2-7621-2082-0

  • Chanter
  • Jouer et explorer
  • S’éveiller à l’écrit
  • Conscience de l’écrit
  • Conscience phonémique/phonologique
  • Identification des lettres
  • Langage littéraire
  • Mémoriser et chanter
  • Pour écouter

«Une souris verte», «Il court, il court, le furet», «À la pêche aux moules», «Je te tiens par la barbichette»…

Publié en 1999, 100 comptines demeure un recueil de comptines incontournable pour les enfants au Québec. Il comprend des comptines traditionnelles du Québec, de la France et d’autres pays francophones, de même que quelques originales, écrites par Henriette Major. À la fin du livre, sont proposées des suggestions d’exploitation des comptines pour apprendre en s’amusant, en plus de jeux et de gestes associés à certaines d’entre elles. Un disque compact accompagne le livre.

À titre informatif, Henriette Major est une auteure québécoise ayant écrit plus d’une centaine d’ouvrages pour la jeunesse dont le premier a été publié en 1966. Un prix littéraire porte d’ailleurs son nom. Les autres livres-disques d’Henriette Major permettent aux enfants de découvrir les chansons du répertoire francophone et celles d’autres pays. Les chansons sont accompagnées des partitions et imagées par des illustrateurs variés reconnus au Québec. Un coup de cœur notamment pour Chansons douces, Chansons tendres, un recueil de berceuses.

On le déguste pour :

  • le disque compact, en complément au recueil. Chaque comptine est chantée ou récitée sur le disque, ce qui permet de découvrir les airs et le rythme de nouvelles comptines. Je recommande d’ailleurs de présenter le livre avec la comptine chantée du disque.
  • la mise en page, associant une illustration à chaque comptine. Le recueil est imagé par cinq illustrateurs, ce qui permet d’apprécier différents styles. La proposition artistique est variée, mais toujours douce et joyeuse.
  • le plaisir de réciter et de chanter des comptines avec les enfants. Elles les amusent au quotidien, que ce soit lors des déplacements en voiture ou à pied, ou durant le changement de la couche, etc. Des gestes simples ou encore taper des mains et des pieds peuvent être combinés aux paroles. Les comptines peuvent même être réalisées sous forme de jeux (ex.: Je te tiens par la barbichette).
  • la curiosité et l’intérêt suscités par les comptines, notamment par les jeux de mots ou leur contenu absurde (ex. : Une souris verte).
  • la richesse de transmettre des comptines traditionnelles et d’en découvrir de nouvelles dans le plaisir. Les comptines sont transmises de génération en génération et font partie du patrimoine culturel.

Un excellent apport pour stimuler les compétences langagières suivantes :

  • La conscience phonologique. Les comptines consistent en de courts poèmes rythmés. Les enfants peuvent identifier les mots qui riment (ex. : Une poule sur un mur picotait du pain dur) ou encore les sons plus présents (ex. : Turlututu, chapeau pointu). Il s’agit aussi d’une façon ludique d’initier les enfants à la poésie.
  • La mémoire auditive. Les enfants apprennent dans le plaisir à mémoriser de l’information verbale.
  • Le développement du vocabulaire. La signification de mots moins fréquents peut être enseignée. Les illustrations peuvent d’ailleurs appuyer la compréhension de l’enfant.
  • D’autres compétences langagières peuvent être stimulées selon la comptine récitée, notamment la production de phrases.

 

Partagez ce livre avec vos amis via:

Pour se le procurer

 

Du même auteur

Du même genre

Stéphanie G. Vachon

Rédactrice

Stéphanie G. Vachon

M. P. O. Orthophoniste – Rédactrice

Voir les fiches rédigées
Copy link
Powered by Social Snap